Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le point sur les enjeux liés au climat avec Philippe Couillard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Marché canadien du carbone, exploration pétrolière sur l'île d'Anticosti et conférence de Paris sur le climat sont parmi les sujets abordés avec le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, lors d'une rencontre à son bureau vendredi.  

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard. Photo : Luc Lavigne

Marché canadien du carbone, exploration pétrolière sur l'île d'Anticosti et conférence de Paris sur le climat sont parmi les sujets abordés avec le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, lors d'une rencontre à son bureau vendredi.  

Un texte de Chantal SrivastavaCourriel aux Années lumière

À huit mois de la grande conférence de Paris sur le climat, le premier ministre québécois Philippe Couillard recevait cette semaine ses homologues des provinces et territoires canadiens pour un sommet sur les changements climatiques. L'événement s'est tenu en l'absence du premier ministre de l'Alberta, une province qui émet pourtant 36 % des gaz à effet de serre au pays, Jim Prentice étant retenu par sa campagne électorale.

Au chapitre des bonnes nouvelles, il faut signaler l'annonce de la participation de l'Ontario au nouveau marché du carbone déployé au Québec et en Californie, le système de limitation et d'échange d'émissions de la Western Climate Initiative. Aujourd'hui, pour plus de 70 % des Canadiens, le carbone a désormais un prix, souligne Philippe Couillard.

La réalité est que la vaste majorité du Canada est maintenant dans ce système de fixation du prix du carbone. Il est clair que la participation des autres provinces, notamment celles qui produisent des hydrocarbures, est importante, mais on avance dans cette direction-là.

Philippe Couillard

Pour écouter cet extrait sur votre appareil mobile, cliquez ici

La route sera néanmoins semée d'embûches d'ici la conférence de Paris en novembre prochain. D'autant plus que le gouvernement fédéral tarde à annoncer ses cibles de réduction d'émissions de gaz à effet de serre.

Un retard qui n'empêche pas les provinces d'être proactives en la matière, a souligné cette semaine Christiane Figueres, secrétaire générale de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, lors de son passage au sommet de Québec sur le climat. Lors de la conférence de Paris, une journée thématique sera d'ailleurs consacrée au rôle que peuvent jouer les provinces et autres États fédérés.

Le reportage de Chantal Srivastava est diffusé dimanche aux Années lumière sur ICI Radio-Canada Première.

Chantal Srivastava en compagnie du premier ministre Couillard. Photo : Luc Lavigne

« Avec ce sommet sur le climat, Philippe Couillard a marqué des points », note la biologiste Catherine Potvin, professeure à l'Université McGill et instigatrice des Dialogues pour un Canada vert, une initiative regroupant une soixantaine d'universitaires canadiens qui viennent de publier Agir sur les changements climatiques, une feuille de route à l'intention des décideurs.

Le document lancé en mars dernier propose, entre autres, de délaisser les énergies fossiles pour développer des filières plus vertes. À ce sujet, Philippe Couillard devra d'ailleurs bientôt décider du devenir des énergies fossiles enfouies dans le sol québécois, dont le pétrole de schiste de l'île d'Anticosti. 

Prenez Anticosti qui a été démarré malheureusement [...] par l'ancien gouvernement [...]. On va avoir un rapport là-dessus. Là on a permis les explorations par forage. La prochaine phase d'exploration avec de la fracturation hydraulique, ça, c'est une autre question. Alors il y a une évaluation spécifique en cours, on va la regarder attentivement, et il n'est pas certain que cette exploration pourra se continuer. On prendra la décision à ce moment-là.

Philippe Couillard

Pour écouter cet extrait sur votre appareil mobile, cliquez ici.

À lire aussi :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !