•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelle station de métro connaît le plus de crimes et de délits?

L'homme a été poignardé sur le quai du métro Rosemont

L'homme a été poignardé sur le quai du métro Rosemont

Photo : Radio-Canada/Simon-Marc Charron

Radio-Canada

Le métro de Montréal est l'un des plus sécuritaires du monde, même LE plus sûr, selon le Service de police de la Ville de Montréal. Le réseau n'est pourtant pas à l'abri de la criminalité et des incidents, surtout que le nombre d'agents de surveillance diminue. Voici les stations les plus touchées par rapport à leur achalandage.

Un texte de Thomas GerbetTwitterCourriel
 

Pour consulter la carte sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

Au cours des derniers mois, le SPVM a décidé de changer sa stratégie en ciblant en priorité les stations les plus achalandées. Est-ce une bonne idée? Pas nécessairement, selon notre analyse de données. Des stations moins fréquentées sont sujettes à beaucoup de crimes, en proportion.

Métro Beaudry : 63e sur 68 stations pour l'achalandage, 2e pour la criminalité et les incidents
Métro George-Vanier : 68e sur 68 stations pour l'achalandage, 6e pour la criminalité et les incidents
Métro Préfontaine : 60e sur 68 stations pour l'achalandage, 4e pour la criminalité et les incidents
(Nouvelle fenêtre)

La station de métro Berri-UQAM est de loin la plus fréquentée [près de 13 millions de passages annuels], elle est donc, sans surprise, la plus touchée par les crimes et les incidents, selon les données du SPVM. Les policiers sont intervenus 417 fois en 2013, soit plus d'une fois par jour.

Au niveau du crime par personne, on est le métro le plus sécuritaire du monde.

Roger Bélair, inspecteur responsable de la section métro du SPVM

Les crimes violents ont diminué ces dernières années dans le réseau, selon l'inspecteur responsable de la section métro du SPVM, Roger Bélair. Début 2014, la police a fait face à une vague de voleurs à la tire. L'essentiel des crimes, délits et accidents concerne des méfaits, des vols, la lutte contre flânage, les billets d'infraction, les personnes malades ou les objets perdus.

Des policiers dans le métro de MontréalAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des policiers dans le métro de Montréal

Photo : Paul Chiasson

Effectifs de sécurité dans le métro :

  • 155 inspecteurs de la STM
  • 115 patrouilleurs du SPVM

La Société de transport de Montréal (STM), qui fait face à des défis financiers, a diminué le nombre d'agents de surveillance dans le réseau. De 170 en janvier 2015, ils sont passés à 155 aujourd'hui. Le syndicat des chauffeurs et la Fraternité des constables et agents de la paix ont dénoncé ces mesures récemment. 

Un des jeunes sur la loge du changeur à la station Lucien-L'AllierAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un des jeunes sur la loge du changeur à la station Lucien-L'Allier

Photo : CBC

Société