•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des chefs innus rencontrent le chef de la direction de Rio Tinto à Londres

Les chefs Réal McKenzie, Mike McKenzie et Jean-Charles Piétacho à Londres
Les chefs Réal McKenzie, Mike McKenzie et Jean-Charles Piétacho à Londres Photo: Rita Mestokosho

Les chefs des communautés innues de Uashat-Maliotenam (Sept-Îles), Matimekush-Lac John (Schefferville) et Ekuanitshit (Mingan) ont rencontré les actionnaires et dirigeants de Rio Tinto à Londres, jeudi, vêtus d'habits traditionnels.

La délégation voulait savoir quand la compagnie conclura une entente avec les communautés innues de la Côte-Nord, comme elle l'a fait avec des aborigènes de l'Australie.

Les chefs déplorent que Rio Tinto IOC extraie les ressources naturelles sur leur territoire ancestral sans partager les profits avec les communautés.

Ils réclament à la minière 900 millions de dollars pour les dommages causés depuis 60 ans.

Le chef de la communauté innue de Mingan, Jean-Charles Piétacho, signale que la délégation régionale a rencontré le chef de la direction de Rio Tinto, Sam Walsh.

« S'il ne peut pas se déplacer, on va se déplacer pour aller exprimer les préoccupations qui étaient déjà transmises dans les correspondances, dit-il. On l'a fait aujourd'hui. Nous avons eu l'occasion après l'assemblée de rencontrer M. Sam Walsh à qui chaque communauté a répété les préoccupations adressées à la compagnie. »

Selon Jean-Charles Piétacho, le chef de la direction d'IOC mandaté une représentante de l'entreprise pour assurer le suivi du dossier avec les chefs innus au Canada.

Avec les informations de Diana Gonzalez

Les chefs Mike McKenzie, Jean-Charles Piétacho et Réal McKenzie rencontrent le chef de la direction de Rio Tinto, Sam WalshLes chefs Mike McKenzie, Jean-Charles Piétacho et Réal McKenzie rencontrent le chef de la direction de Rio Tinto, Sam Walsh Photo : Rita Mestokosho

Est du Québec

Société