•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le trafic de drogue derrière la violence à Delta et Surrey

Une voiture impliquée dans une fusillade à Surrey

Une voiture impliquée dans une fusillade à Surrey

Photo : Gendarmerie royale du Canada (GRC)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des gangs de rue dont les membres sont d'origine somalienne et sud-asiatique sont responsables de 11 des 19 fusillades survenues à Delta et Surrey depuis les cinq dernières semaines, a déclaré la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Selon la police, les groupes sont de petits revendeurs de drogue qui essayent de contrôler certains secteurs. « Ils ont choisi de mettre en jeu la sécurité du public dans ce processus », a déclaré le surintendant principal de la GRC à Surrey, Bill Fordy.

Malheureusement, indique M. Fordy dans un communiqué, de nombreuses victimes refusent de coopérer avec la police. Elles préfèrent régler leurs comptes en dehors de la loi, ce qui amplifie le nombre d'incidents violents.

Néanmoins, la police indique qu'un résident de Delta, Arman Dhatt, a été arrêté vendredi. Il doit répondre à 12 accusations liées à des trafics d'armes et de drogue. Il pourrait également être impliqué dans les fusillades des dernières semaines, ajoute la GRC.

Entre temps, la GRC a renforcé ses liens avec les anciens et chefs des communautés somaliennes et sikhs. Elle travaille aussi avec l'Unité mixte d'enquête sur le crime organisé.

Le dernier incident remonte à lundi soir, lorsque des personnes circulant dans deux véhicules se sont échangé des coups de feu à Surrey. Une voiture a été accidentée et deux hommes à bord du véhicule ont quitté les lieux en courant.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.