•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les « débranchés » de plus en plus nombreux au Canada

Un homme regarde la télévision

Un homme regarde la télévision

Photo : iStock

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De plus en plus de Canadiens annulent leur forfait de télévision câblée ou par satellite, et rien ne permet de croire que cette migration va bientôt ralentir, révèle une nouvelle étude.

Selon les données recueillies par la firme d'élaboration de stratégies Convergence Consulting Group, 95 000 Canadiens ont abandonné leur abonnement aux services de télévision par câble ou par satellite en 2014.

Il s'agit d'une importante augmentation des rangs des « débranchés » de la télévision. Le nombre de désabonnements s'était chiffré à 13 000 l'année précédente.

Selon le président de la firme torontoise, Brahm Eiley, l'industrie devrait perdre environ 97 000 autres abonnés en 2015, la tendance consistant à se passer des services payants traditionnels de télévision semblant s'accentuer.

Un nombre croissant de téléspectateurs se tournent vers le service de visionnement en continu Netflix, qui comptait environ 3,9 millions d'abonnés canadiens à la fin de l'année dernière, comparativement à 3 millions un an plus tôt, selon les estimations de M. Eiley.

L'étude a en outre révélé que de plus en plus de Canadiens étaient à l'aise à l'idée de visionner des contenus grâce à Internet, que ce soit sur les plateformes web de chaînes télévisées ou par l'entremise de téléchargements illégaux.

En rappel, un reportage de Tanya Lapointe :

Le reportage de Tanya Lapointe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !