•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mort oubliée du jeune felquiste Jean Corbo

Le reportage de Tanya Lapointe

Avec son deuxième long métrage, Corbo, le réalisateur et scénariste Mathieu Denis revient sur une tranche d'histoire oubliée qui a eu lieu quelques années avant la crise d'Octobre. Un film qui fait également écho à l'actualité d'aujourd'hui.

Un texte de Tanya LapointeTwitterCourriel

Jean Corbo avait 16 ans lorsqu'il s'est associé au Front de libération du Québec (FLQ). C'était avant la crise d'Octobre, mais déjà les esprits s'échauffaient.

Anthony Therrien incarne cet adolescent qui a perdu la vie en posant une bombe dans une usine de textile.

« L'histoire de Jean Corbo comme telle est vraiment une histoire qui a été oubliée. On réalise avec ce film qu'il y a des humains derrière ça, des gens qui avaient des remords, qui avaient quelque chose à dire, que, malgré toutes ces idéologies-là, ils pouvaient avoir des doutes malgré tout. »

Le réalisateur Mathieu Denis a effectué de longues recherches pour pouvoir raconter l'histoire de Jean Corbo, né d'une mère québécoise et d'un père italien.

« Dans la communauté italienne, il n'était pas dans le coup parce qu'il était à moitié francophone. Dans la communauté francophone, le fait d'être italien, ce n'était pas très bien vu à l'époque, et ça, ça me semblait faire écho à une certaine crise identitaire que l'on vit de manière très profonde en ce moment. »

Un film encore bien actuel

Le film ramène aussi au mouvement étudiant actuel avec des personnages engagés, joués par Antoine L'Écuyer et Francis Ducharme.

« Francis dans son interprétation de Mathieu, qui est en quelque sorte le chef de cette cellule-là du FLQ, est tellement poignant et convaincant que tu te dis que si tu vas dans ces manifestations devant l'UQAM, tu vas y trouver un Mathieu », explique Anthony Therrien.

Après avoir été bien reçu dans les festivals de films de Toronto et de Berlin, Corbo prendra l'affiche au Québec vendredi.

Cinéma

Arts