•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Home Hardware de Sarsfield ferme après 20 ans d’activité

Le reportage du journaliste Stéphane Leclerc
Radio-Canada

Dans l'Est ontarien, le magasin Home Hardware situé à Sarsfield a fermé ses portes après deux décennies d'activité. Une vingtaine de personnes se retrouvent sans emploi.

Ce commerce était devenu avec le temps une institution de cette petite communauté, qui se trouve à 30 minutes à l'est d'Ottawa. L'endroit abritait aussi un entrepôt de Postes Canada.

« Une fois à l'intérieur, on retrouvait cette atmosphère propre aux magasins d'alimentation générale avec des affiches pour les produits en vente, des personnes recherchant de l'aide et d'autres qui offraient leurs services », raconte Stephanie DeGuire, une habituée des lieux.

Le magasin était très fréquenté par les fermiers et les amateurs de jardinage de la région qui venaient y chercher de la nourriture pour les animaux et des semences.

Je pense que lorsque les gens parlent de Sarsfield, c'est au magasin qu'ils font référence en fait.

Stephanie DeGuire, une habituée du Home Hardware de Sarsfield

Contrairement aux autres magasins Home Hardware, qui sont en général les propriétés d'entrepreneurs locaux, l'enseigne de Sarsfield appartenait à la maison mère qui est basée à Toronto. C'est en tout cas ce qu'affirme le gérant du magasin, Frank Schultz.

Il soutient que le commerce a essuyé des pertes régulières ces dernières années, ce qui a mené à sa fermeture soudaine le 8 avril.

La nouvelle a pris par surprise les employés, mais M. Schultz assure qu'ils auront du travail jusqu'au 12 juin.

Une communauté qui meurt

La fermeture du magasin s'ajoute à une série de mauvaises nouvelles pour cette communauté, à moitié francophone, qui compte quelques centaines de personnes.

Il y a quelques années, l'école élémentaire et la caisse populaire ont fermé leurs portes, ce qui a ponctionné une bonne partie de la vitalité du village.

À cause du phénomène d'étalement urbain, les grandes surfaces et les écoles situées à Orléans sont plus proches de Sarsfield qu'auparavant. Les commerces et les institutions locales ont donc du mal à survivre dans ce contexte.

Afin de contrer le phénomène, la Ville d'Ottawa étudie la possibilité de permettre un peu de développement résidentiel à proximité du village, mais « on doit s'assurer qu'on ne perd pas les terrains agricoles importants », précise le conseiller du quartier de Cumberland, Stephen Blais.

D'après des informations de CBC et de Stéphane Leclerc

Ottawa-Gatineau

Société