•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'UQAM annule les cours au pavillon J.-A.-DeSève

Des préposés font le ménage au pavillon J.-A. DeSève.

Des préposés font le ménage au pavillon J.-A. DeSève.

Photo : Radio-Canada/Pascal Robidas

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La direction de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) a décidé de fermer complètement le pavillon J.-A.-DeSève à la suite des événements de la nuit dernière.

Les cours qui devaient y être dispensés sont annulés. Les bureaux de l'aide financière et du registrariat, situés dans ce pavillon, sont également fermés.

Théâtre d'une occupation de plusieurs heures mercredi soir, le pavillon J.-A.-DeSève a été saccagé par des militants qui dénonçaient l'arrestation de 22 personnes plus tôt dans la journée.

Des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sont finalement intervenus pour libérer le pavillon. Dans leur fuite, des manifestants ont vandalisé des véhicules policiers.

Le SPVM est intervenu à la demande de la direction de l'UQAM qui souhaitait faire respecter l'injonction obtenue pour assurer la poursuite de ses activités.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !