•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hugo Houle 48e au Grand Prix de l'Escaut

Hugo Houle

Hugo Houle

Photo : Twitter Hugo Houle

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Québécois Hugo Houle a été le 48e cycliste à franchir la ligne d'arrivée du Grand Prix de l'Escaut, mercredi, en Belgique.

L'épreuve de 200 km a été remportée par Alexander Kristoff (Katusha). Le Norvégien s'est imposé au sprint après avoir évité une chute de plusieurs coureurs en fin de course.

Le récent vainqueur du Tour des Flandres et des Trois jours de La Panne a cette fois devancé le Belge Edward Theuns (Topsport Vlaanderen - Baloise) et le Bélarussien Yauheni Hutarovich (Bretagne-Séché Environnement).

Quatorze cyclistes se sont partagé le même chrono que le Norvégien, soit un temps de 4 h 30 min 10 s. Hugo Houle a pour sa part terminé 1:09 derrière. Également en action, Antoine Duchesne (Europcar) s'est quant à lui classé 145e, à 4:12.

« Ce fut une journée très agréable puisqu'il faisait beau soleil. Et surtout, il n'y avait pas de vent, a raconté Hugo Houle (AG2R La Mondiale). Ç'a rendu la course très tranquille, car l'action n'a débuté qu'après 155 kilomètres lorsque nous sommes entrés sur le circuit final. »

À quatre jours de la course mythique Paris-Roubaix, le cycliste de Sainte-Perpétue voulait éviter les malchances. « La priorité était de rester sur le vélo, donc je ne voulais prendre aucun risque. Je suis resté bien placé à l'intérieur du peloton », a-t-il expliqué.

Déçu par sa performance au Tour des Flandres, où il a fini 94e dimanche dernier, à plus de 10 minutes du vainqueur, Houle compte bien se reprendre dimanche. « La forme est excellente, alors je suis super motivé. Nous avons une excellente équipe avec Johan Van Summeren et Damien Gaudin. Déjà demain, nous irons reconnaître 15 secteurs pavés en prévision du week-end. » a-t-il conclu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !