•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Philippe Couillard dresse un bilan positif pour l'Outaouais

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard dresse un bilan de sa première année de mandat.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard dresse un bilan de sa première année de mandat.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un an après son élection, Philippe Couillard dresse un bilan positif pour l'Outaouais

En entrevue au Téléjournal Ottawa-Gatineau, le premier ministre affirme que les dossiers importants en Outaouais progressent.

Faculté de médecine

Le projet de faculté de médecine satellite de McGill en Outaouais progresse selon le premier ministre. Il affirme que la faculté de médecine est un des enjeux les plus suivis par les députés de la région.

Il ajoute que l'Université McGill a fait sa place cette année et augmenté le nombre de stages en région. Le premier ministre voit cela comme un bon signe pour l'Outaouais.

Interrogé sur le respect de l'échéancier de 2017 pour une faculté de médecine satellite à Gatineau, le premier ministre reste évasif. Il reste beaucoup de travail à faire, explique-t-il, avant d'avoir une formation médicale complète en Outaouais.

Si on définit le succès comme étant de continuer d'augmenter le nombre de stages, la présence d'étudiants, des résidents en région, je pense que c'est réaliste.

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

Le plan clinique de la faculté de médecine satellite a d'ailleurs été présenté au comité mixte formé de membres du ministère de la Santé et des Services sociaux et du ministère de l'Éducation. Cette étape est très importante puisque les responsables du projet y précisent comment l'université compte utiliser l'espace et les ressources humaines.

La rétention des étudiants après le secondaire fait également partie des priorités du premier ministre pour la région. Cela représente une grande importance pour le développement économique soutient Philippe Couillard.

Autoroute 50

À la veille de son élection, Philippe Couillard affirmait que l'autoroute 50 devait être complétée et qu'aucun compris ne devait être fait pour la sécurité des usagers. Un an plus tard, il reconnaît qu'il reste encore beaucoup de travail à faire.

Moi-même quand je prends l'autoroute 50, je vois bien qu'il faut la poursuivre.

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

M. Couillard soutient qu'il y a beaucoup de projets en cours, axés sur la sécurité des usagers de la route.

« Il y a du temps devant nous, on va également faire avancer ce dossier. » ajoute-t-il.

Regardez l'entrevue complète accordée à Mathieu Nadon:

L'entrevue de Philippe Couillard avec Mathieu Nadon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Société