•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un entraîneur de hockey plaide coupable à des accusations d’agression sexuelle

Le village de Cabri se situe au nord-ouest de Swift Current en Saskatchewan.

Le village de Cabri se situe au nord-ouest de Swift Current en Saskatchewan.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un entraîneur de hockey de Cabri, dans l'ouest de la Saskatchewan, a plaidé coupable à trois accusations d'agression sexuelle contre des adolescents. Ryan Chamberlin faisait face à un total de 10 chefs d'accusation.

L'arrestation de l'entraîneur de hockey à la fin février a découlé d'une plainte d'un parent reçue par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Maple Creek. Le fils de ce parent, un adolescent de 14 ans, a révélé avoir eu des « interactions inappropriées » avec Ryan Chamberlin.

La GRC a alors porté quatre chefs d'accusation contre lui. Les policiers ont également encouragé les parents dont les enfants avaient eu des contacts avec Ryan Chamberlin de leur demander s'ils avaient vécu des échanges inappropriés avec lui. Trois autres présumées victimes se sont confiées à la GRC, et six autres chefs d'accusation ont été portées.

Toutes les victimes étaient âgées de 13 ou 14 ans au moment des méfaits, selon le procureur de la Couronne, Steve Kritzer, et un des incidents remonte à 1994. Deux victimes ont rencontré Ryan Chamberlin dans le cadre de son travail comme entraîneur. Il travaillait pour plusieurs équipes dans le sud de la Saskatchewan.

Lors du procès à Swift Current, l'adolescent à l'origine de la première plainte a présenté une déclaration de la victime. Sa mère en a aussi présenté une, où elle a notamment parlé du courage et de l'héroïsme de son fils pour avoir dénoncé l'agression.

L'adolescent a été en contact avec l'ancien joueur de la Ligue nationale du hockey Sheldon Kennedy pour discuter de son expérience. Ce dernier a lui aussi été victime d'agression de la part d'un entraîneur lorsqu'il faisait partie des Broncos de Swift Current.

Ce n'est pas la première fois que Ryan Chamberlin est condamné pour des accusations d'agression sexuelle. Il a passé quatre mois derrière les barreaux en 1998 pour de telles accusations.

Ryan Chamberlin connaîtra sa peine le 6 mai. La Couronne demande qu'il subisse cinq ans de prison  et que son nom soit inscrit dans le registre national des délinquants sexuels.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.