•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gérard Deltell quitte la CAQ pour les conservateurs

Gérard Deltell annonce qu'il fait le saut en politique fédérale
Radio-Canada

EN DIRECT - Le député caquiste de Chauveau, Gérard Deltell, vient de confirmer qu'il quitte la CAQ pour faire le saut en politique fédérale avec le Parti conservateur aux prochaines élections. Il sera candidat à l'investiture dans la circonscription fédérale de Louis-Saint-Laurent, à Québec.

En conférence de presse, M. Deltell a aussi confirmé qu'il renonce à son indemnité de départ de 114 000 $, et qu'il renonce à toucher la rente de 388 000 $ à laquelle il a droit avant d'atteindre l'âge de 65 ans. 

La nouvelle ne surprend pas beaucoup, dans la mesure où les rumeurs en ce sens circulaient depuis un certain temps dans les corridors de l'Assemblée nationale.

La circonscription fédérale de Louis-Saint-Laurent est actuellement représentée par la députée néo-démocrate Alexandrine Latendresse. Elle a été élue aux élections générales de 2011 avec une avance d'environ 1300 votes sur la candidate conservatrice Josée Verner, qui siégeait à la Chambre des communes depuis 2004.

Quitter l'Assemblée nationale pour les Communes

Gérard Deltell abandonne la CAQ après six ans et demi de politique provinciale. Élu pour la première fois en 2008, il a été réélu aux élections de 2012 et de 2014. Durant cette période, il a notamment piloté la fusion de la CAQ et de l'ADQ, qu'il est le dernier à avoir dirigée.

M. Deltell a également occupé la fonction de leader parlementaire du deuxième groupe d'opposition de 2012 à 2014, mais cette fonction lui a été retirée après les dernières élections.

Avec sa démission, deux sièges seront désormais vacants dans la région de Québec. On compte aussi celui de l'ex-ministre Yves Bolduc, élu dans Jean-Talon, après sa démission en février dernier. Des élections complémentaires devront être annoncées.

Gérard Deltell est le deuxième député caquiste d'importance à démissionner depuis les élections provinciales de 2014. Avant lui, Christian Dubé avait annoncé qu'il quittait son poste de député de Lévis pour se joindre à la Caisse de dépôt et placement du Québec.

La CAQ a néanmoins remporté l'élection partielle qui a suivi en faisant élire son candidat François Paradis.

Avec les informations de Sébastien Bovet

Québec

Politique