•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une idée lumineuse apporte le succès à une jeune entrepreneure

Emily Vermette

Emily Vermette

Photo : François Vigneault/Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une jeune entrepreneure de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, allie la créativité et le recyclage pour illuminer la vie de ses clients.

Emily Vermette, 23 ans, de l'entreprise EV Design, fabrique des chandelles aromatisées qu'elle offre dans une variété de fragrances.

Au lieu d'utiliser un pot en verre pour ses chandelles, elle réutilise des boîtes de conserve qu'elle peint de différentes couleurs. La banque alimentaire locale lui remet gratuitement des boîtes de conserve vides. En échange, elle fait un don mensuel à l'organisme.

Emily Vermette a vendu près de 500 chandelles depuis la période des fêtes. Ce succès l'étonne et la réjouit à la fois.

« C'est presque trop. Je suis à l'école à plein temps. C'est difficile de descendre chaque fin de semaine pour les faire. Je suis vraiment contente que ça va bien. Ça m'aide à payer mes études. On peut les acheter en ligne. J'ai un site web. On peut les retrouver à des magasins à Bathurst et à Moncton. Je vais me retrouver dans les marchés des fermiers à Bathurst, Moncton et Fredericton cet été », explique Emily Vermette.

EV DesignAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des produits d'EV Design

Photo : François Vigneault/Radio-Canada

Emily Vermette associe son idée originale à son côté artistique. « Je pouvais dessiner avant de parler. Puis, ma mère est créative, mon grand-père l'était, mon arrière-grand-père. C'était tous des peintres. C'est dans la famille », dit-elle.

Étudiante en design intérieur, elle mijote d'ailleurs d'autres projets artistiques au sujet desquels elle dévoile peu de détails pour l'instant.

D'après un reportage de François Vigneault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie