•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fête nationale ira de l'avant à Gatineau, malgré une baisse du financement

Une table de réception et des convives à l'extérieur.

Une table de réception et des convives à l'extérieur.

Photo : iStock / iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les Gatinois pourront de nouveau célébrer la fête nationale du Québec en juin prochain, même si le financement des activités demeure incertain pour les prochaines années.

Le gouvernement libéral a en effet revu à la baisse les sommes accordées à ces célébrations. Des commanditaires, dont Loto-Québec, ont emboîté le pas.

Le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) a ainsi vu son financement de la province diminuer d'environ 800 000 $, soit 500 000 $ en novembre dernier et un autre 300 000 $ en février. Il s'agit d'une baisse de 20 % par rapport au budget de l'an dernier.

Certaines activités promotionnelles ont donc dû être délaissées, de même que la tournée nationale et le financement national des Grandes tablées.

« On fait un immense effort à l'interne, au niveau national, pour essayer d'amoindrir l'impact le plus possible sur le terrain. [...] Pour cette année, ça a quand même été possible. Mais ce sera tout simplement intenable pour les années à venir de garder une enveloppe de la sorte. Il y aura des choix à faire pour 2016 », souligne le responsable des communications du MNQ, Francis Mailly.

« Pour 2016, on est réellement inquiets, à savoir quelle sera la teneur du financement de la fête nationale par l'État québécois. »

— Une citation de  Francis Mailly, responsable des communications du Mouvement national des Québécoises et Québécois

« Les indications générales nous laissent croire que, peut-être, on va passer sous le couperet une deuxième fois », ajoute M. Mailly.

Une mobilisation à Gatineau

Malgré cette baisse de financement au niveau national, les organisations locales s'activent pour maintenir la programmation.

C'est notamment le cas de l'Association des résidants de l'Île de Hull (ARIH), qui a annoncé récemment la mise sur pied d'un comité organisateur renouvelé, comprenant plus de quinze membres.

« Comme le déluge météorologique des dernières années a fini par épuiser ses troupes, c'est avec enthousiasme que nous accueillons plusieurs nouveaux membres dans l'espoir d'offrir une fête gratuite aux résidents et résidentes du quartier, mais aussi à toute la population de Gatineau », peut-on lire sur le site Internet de l'organisme.

L'organisme soutient que la septième édition de la Grande tablée dans le Vieux-Hull se tiendra le 24 juin au parc Fontaine.

Une collaboration avec la paroisse Notre-Dame-de-l'Île permettra de présenter des activités matinales et une autre, avec Vision Centre-Ville, offrira des activités en soirée dans les bars et les restaurants des rues Laval, Aubry et Kent.

Un appel est également lancé aux commerces et aux associations pour contribuer, notamment par le biais de commandites.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !