•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève chez Delastek : la direction menace de déménager l'usine au Mexique

Des travailleurs en grève chez Delastek à Shawinigan

Des travailleurs en grève chez Delastek à Shawinigan

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La grève déclenchée mercredi par une cinquantaine d'employés de Delastek à Shawinigan ne semble pas près de se régler. D'un côté, les syndiqués demandent des augmentations de salaire substantielles, de l'autre, la direction dit envisager de déménager au Mexique si les travailleurs ne font pas de concessions.

« Ça fait des années que le Mexique essaie de nous attirer là-bas, affirme le président de l'entreprise, Claude Lessard. Je me dois d'évaluer les possibilités de le faire. Ce n'est pas une menace, mais j'évalue toutes les possibilités en tant qu'homme d'affaires. Mes clients demandent de baisser le coût de mes produits aussi. »

De son côté, le représentant syndical responsable du dossier, Luc Deschênes, répond : « les gens ici sont déterminés à améliorer leurs conditions de travail, leurs conditions salariales et se faire respecter. C'est pour ça que les gens sont dans la rue. C'est pour ça qu'ils nous ont donné un vote à 100 %. Ce n'est pas parce que l'employeur dit qu'il va déménager son usine qui va les faire reculer. Ça, j'en suis convaincu. »

Les deux parties poursuivent tout de même les négociations. Déjà, trois rencontres de conciliation sont prévues en avril.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !