•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatrième épaulard nouveau-né : un signe d'espoir pour une population menacée

Un quatrième épaulard nouveau-né a été aperçu  près de l'île Galiano lundi.

Un quatrième épaulard nouveau-né a été aperçu près de l'île Galiano lundi.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un épaulard nouveau-né observé pour la première fois lundi au large du sud de la Colombie-Britannique est la quatrième addition en trois mois à une espèce en danger.

La chercheuse et naturaliste Jeanne Hyde observait l'épaulard de trois mois surnommé J50 nageant avec sa mère surnommée J16 près de l'île Galiano, quand elle affirme avoir vu une deuxième petite baleine faire surface.

Selon le directeur général de l'association Pacific Whale Watch de Victoria, Michael Harris, les récentes naissances fructueuses sont encourageantes.

« La population résidente d'épaulards du sud a du chemin à faire avant d'être hors du péril, mais c'est une excellente nouvelle », affirme-t-il.

La nouvelle naissance porte le nombre d'épaulards du sud du détroit de Géorgie, qui sillonnent les eaux de la Colombie-Britannique et l'État de Washington, à seulement 81.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !