•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le ministre de la Santé de la Saskatchewan, Dustin Duncan.

Le ministre de la Santé de la Saskatchewan, Dustin Duncan.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le contrat entre le gouvernement de la Saskatchewan et le consultant John Black pour l'implantation de la méthode Lean a pris fin mardi. Le contrat controversé est devenu une cible privilégiée de l'opposition officielle au cours des dernières années.

La province a fait appel au consultant John Black afin d'améliorer l'efficacité du système de santé. L'initiative a coûté 33 millions de dollars aux contribuables. Le ministre de la Santé, Dustin Duncan, affirme que le gouvernement doit tirer d'importantes leçons du programme Lean.

« Nous devons être vigilants afin de nous assurer que les leçons que nous apprenons soient appliquées à l'avenir. Cela fera en sorte que cet exercice sera profitable, en fin de compte. »

— Une citation de  Dustin Duncan, ministre de la Santé

Malgré la fin du contrat, le programme continue d'être appliqué dans le système de santé et 200 employés ont reçu leur certification de « Leader Lean ». Le gouvernement affirme que l'amélioration de l'efficacité grâce au programme Lean a permis à la province d'économiser 125 millions de dollars depuis 2008.

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, Cam Broten, affirme toutefois que les autorités régionales de santé feront les frais de cette mesure de réduction du budget.

« Toute l'approche de John Black au programme Lean, qui est réellement le problème, continue d'être implantée. Ce sont maintenant les autorités régionales de santé qui doivent reprendre le flambeau et faire le travail. »

— Une citation de  Cam Broten, chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan

Le gouvernement provincial a mis fin prématurément au contrat qui devait se terminer en juin 2015.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !