•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles mesures pour contrer le harcèlement sexuel dans les collèges ontariens

Une association étudiante à l'UQAM a publié sur Facebook les noms de trois professeurs montrés du doigt pour des gestes s'apparentant à du harcèlement sexuel alors qu'aucune accusation formelle n'a été portée contre eux. Entre-temps, l'Université du Québec à Montréal (UQAM) a décidé d'enquêter sur ces allégations de harcèlement sexuel.

Une association étudiante à l'UQAM a publié sur Facebook les noms de trois professeurs montrés du doigt pour des gestes s'apparentant à du harcèlement sexuel alors qu'aucune accusation formelle n'a été portée contre eux. Entre-temps, l'Université du Québec à Montréal (UQAM) a décidé d'enquêter sur ces allégations de harcèlement sexuel.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les Collèges de l'Ontario ont annoncé leurs nouvelles mesures visant à prévenir le harcèlement sexuel sur les campus de la province.

Les professeurs et les étudiants des collèges seront exposés à des campagnes de sensibilisation et suivront des formations sur le harcèlement sexuel.

À Sudbury, le Collège Boréal ajoute à son protocole un lexique plus clair et une marche à suivre en cas d'incident. Ces nouvelles politiques viennent appuyer le plan d'action sur la violence à caractère sexuel annoncé par la première ministre, Kathleen Wynne, le 6 mars dernier.

C'est d'envoyer un message clair qu'on croit que [les collèges] sont des milieux sécuritaires.

Une citation de :Pierre Riopel, président du Collège Boréal.

La représentante du Regroupement étudiant franco-ontarien au Collège La Cité, Rym Ben-Berrah, croit que ce nouveau protocole incitera plus de personnes à dénoncer ces actes : « Les gens se sentiront à l'aise d'aller en parler. Ils savent que les ressources sont là, que la confidentialité est là. »

Elle ajoute que de nombreux étudiants ont participé à l'élaboration de ces nouvelles politiques.

D'après un reportage de Lisa-Marie Fleurant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario