•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rob Ford présente des excuses au conseil municipal.

Rob Ford présente des excuses au conseil municipal.

Photo : CBC/Rogers

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Rob Ford s'est levé à l'ouverture de la réunion du conseil municipal ce matin pour offrir ses « excuses les plus sincères » relativement à des propos racistes tenus alors qu'il était maire.

En mars 2012, en marge des célébrations de la St-Patrick, il avait insulté un chauffeur de taxi d'origine pakistanaise. En mars 2014, il avait dit qu'il était « le seul à défendre tous les [termes dérogatoires à l'endroit des Noirs] ».

« J'ai profondément honte de ce que j'ai dit. C'était complètement inacceptable. »

— Une citation de  Rob Ford, ex-maire de Toronto

Un résident avait porté plainte contre M. Ford auprès de la commissaire à l'intégrité de la Ville.

Cette dernière menaçait l'ex-maire, maintenant conseiller municipal, d'une sanction s'il ne présentait d'excuses. Rob Ford lui avait répondu initialement qu'il avait déjà fait des excuses publiques au sujet de son comportement à l'été 2014, après être revenu de sa cure de désintoxication.

En novembre 2013, M. Ford s'était aussi excusé au sujet de ses beuveries et de sa consommation de crack, mais tout en s'accrochant à son poste de maire. Le mois suivant, il avait évité de justesse une poursuite en diffamation en présentant des excuses à un journaliste du Toronto Star, après avoir insinué qu'il était un pédophile.

Plus de détails à venir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario