•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enfants asphyxiés par un python : le propriétaire de l'animalerie est accusé

Les frères Barthe
Les frères Barthe auraient été tués par un python. Photo: CBC
Radio-Canada

Une accusation de négligence criminelle ayant entraîné la mort est officiellement portée contre Jean-Claude Savoie à la suite de la mort de deux garçons, au Nouveau-Brunswick.

L'homme de 38 ans est l'ancien propriétaire de l'animalerie Reptile Océan, à Campbellton. C'est dans son appartement, situé au-dessus de l'animalerie, que sont morts Noah et Connor Barthe en août 2013. Les deux garçons ont été asphyxiés par un python de Seba.

Un seul chef d'accusation a été déposé contre Jean-Claude Savoie au palais de justice de Campbellton. L'accusé comparaîtra en cour le 27 avril.

« Il s'agit d'un cas exceptionnel au Canada. Il a donc fallu consulter des experts connaissant ce type de python. Comme c'est le cas pour toute enquête de grande envergure, on a effectué un examen approfondi des éléments de preuve et des étapes de l'enquête. Et cet examen a permis de déterminer qu'il y avait suffisamment de preuves pour porter une accusation », explique la gendarme Jullie Rogers-Marsh, de la GRC.

Ian Comeau, l'adjoint du maire, souligne que les opinions étaient partagées dans la communauté. « Il y avait des gens qui parlaient qu'il devrait y avoir quelque chose d'autre qui disait que M. Savoie avait souffert assez. La famille des deux jeunes aussi. On ne voudrait pas revoir toutes les images en cour et autre chose. Mais on a toujours dit que la GRC, c'est à eux de faire leur enquête, et on verra ce qui va arriver dans ce dossier », affirme M. Comeau.

L'ancien commerce Reptile OcéanL'ancien commerce Reptile Océan Photo : Serge Bouchard/Radio-Canada

À la suite de la tragédie, le ministère des Ressources naturelles avait saisi une trentaine d'animaux à Reptile Océan. Les animaux ont été accueillis dans des zoos au Nouveau-Brunswick et en Ontario, et l'entreprise a fermé ses portes.

En complément

Le réveil / Nouveau-Brunswick (31 mars 2015) - Enfants asphyxiés par un python : le propriétaire de l'animalerie est accusé

Justice

Société