•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moisissures à l'École Baril : début des travaux de démolition

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les travaux de démolition de l'école primaire Baril, dans Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, viennent de commencer. Le bâtiment centenaire est fermé depuis juin 2011 en raison des moisissures.

Un photoreportage d'Anne-Louise DespatieTwitterCourriel

Enfin du concret pour les parents et les élèves de l'École Baril, une des trois écoles primaires d'Hochelaga-Maisonneuve fermées à cause des moisissures.


Après de longues analyses et procédures, les murs extérieurs tomberont pour laisser place à un bâtiment tout neuf.

Voici la nouvelle École Baril. Les concepteurs de la firme Birtz Bastien Beaudoin Laforest Architectes ont reproduit le portail construit en 1910, devant la façade. « Tous les matériaux qui seront conservés du bâtiment d'origine seront des éléments détachés, de manière à dissiper dans la tête des gens tout risque de contamination », explique l'architecte Clément Bastien.


La démolition devrait être terminée au printemps, de manière à ce que la construction puisse commencer dès l'été. La nouvelle École Baril sera prête à l'automne 2016.


Les familles subissent les conséquences de la fermeture de l'école depuis plus de trois ans. Leurs enfants, des élèves du primaire, voyagent en autobus vers une école secondaire à l'extérieur du quartier.

C'est la lumière au bout du tunnel. Nous, on sort du cauchemar. On s'est battus pour avoir cette école parce que notre quartier, les familles le quittent tout simplement.

Une citation de :Mélanie Taillefer, du comité des parents de la CSDM

Un résident du secteur, André Raymond, qui a été un élève de l'École Baril dans les années 50, est tout de même nostalgique.

Pour moi, c'est un monument de 100 ans. Et ce sont des souvenirs qui vont être oubliés.

Une citation de :André Raymond

Le nouveau bâtiment, qui répond aux besoins d'une école de quartier, sera lumineux et comptera un gymnase double et une bibliothèque. On trouvera 17 salles de classe dans l'école de trois étages, qui pourra accueillir jusqu'à 350 élèves.


Pour prévenir la réapparition de moisissures, toutes les briques et le mortier d'origine seront éliminés. Certains matériaux pourront être réutilisés pour des pièces détachées de la nouvelle école.


Les élus et la présidente de la Commission scolaire de Montréal étaient heureux d'annoncer enfin le début des travaux de démolition et le retour des élèves à l'automne 2016. De gauche à droite : Éric Alan Caldwel, conseiller d'Hochelaga; Réal Ménard, maire de l'arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve; Catherine Harel-Bourdon, présidente de la CSDM; Carole Poirier, députée d'Hochelaga-Maisonneuve; et Diane Beaudet, commissaire-parent à la CSDM.

Les parents peuvent voir les plans de la nouvelle École Baril.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !