•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Algue didymo pourrait nuire à la croissance des jeunes saumons

Amas de l'algue Didymo, en 2006, sur les rives de la rivière Matapédia

Amas de l'algue Didymo, en 2006, sur les rives de la rivière Matapédia

Photo : Conseil de bassin versant de la rivière Matapédia

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Présente dans la plupart des rivières à saumon de la Gaspésie et dans quelques-unes du Saguenay, l'algue didymo pourrait nuire à la croissance des jeunes saumons atlantiques.

C'est du moins ce qui ressort des recherches effectuées par Carole-Anne Gillis, une étudiante de l'Institut national de recherche scientifique (INRS).

Carole-Anne Gillis étudie cette question depuis son passage au baccalauréat en biologie à l'Université du Québec à Rimouski, en 2006.

Selon les données préliminaires de sa thèse de doctorat en sciences de l'eau, la présence abondante de l'algue entraînerait une croissance moins rapide des jeunes saumons.

Le saumon juvénile s'alimente principalement de larves d'insectes aquatiques qui se retrouvent en rivières. En présence de didymo, il va y avoir plus d'insectes aquatiques. Toutefois, ils vont être, disons, emprisonnés dans les tapis de didymo. Ce sont des proies qui sont de plus en plus petites. Elles sont moins accessibles et de beaucoup moins riches en calories.

Carole-Anne Gillis, étudiante de l'Institut national de recherche scientifique (INRS).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec