•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

N.-B. : Brian Gallant se confie à l'approche du budget

Un policier menace un sans-abri.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick parle de la difficulté de préparer un budget qui doit répondre aux besoins de la population avec des ressources financières limitées.

Le gouvernement libéral présentera son premier budget, mardi. À quelques jours de cet événement, il a accordé une entrevue à Radio-Canada Acadie.

« On va trouver des façons de réduire les dépenses gouvernementales dans certains départements, et on va certainement regarder d'autres sources de revenus aussi. On n'a pas le choix. Ce n'est pas facile. Ce n'est pas évident non plus », confie le premier ministre.

On a une priorité de redresser nos finances publiques, et c'est justement ça qu'on va commencer à faire avec le premier budget.

Une citation de :Brian Gallant, premier ministre du Nouveau-Brunswick

Au cours des derniers mois, le gouvernement a parlé de plusieurs mesures qu'il pourrait imposer, dont l'abolition de postes d'enseignants, un gel du budget en santé, etc. M. Gallant explique qu'il s'agissait de recueillir l'opinion du public sur ces idées avant de prendre des décisions.

« Il y a des décisions difficiles qui vont être prises, mardi. Ce n'est pas nécessairement le fun, mais c'est [quelque chose] qui a besoin d'être fait », souligne-t-il.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie