•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les syndicats du Bas-Saint-Laurent promettent de bloquer la 20

Autoroute-20
Autoroute 20
Radio-Canada

Les cinq syndicats de la région du Bas-Saint-Laurent membres d'un front commun haussent le ton et veulent accentuer la pression sur le gouvernement libéral. Concluant à l'échec des moyens de pression utilisés jusqu'ici pour amener le gouvernement à renoncer à ses mesures d'austérité, ils ont l'intention de bloquer l'autoroute 20 à la hauteur de La Pocatière le 1er mai prochain, fête des Travailleurs.

Un texte de Richard LavoieTwitterCourriel

Le Front commun se mobilise pour forcer le gouvernement Couillard à infléchir ses politiques. Après les marches, les occupations de bureaux de députés, les pétitions, les syndicats sont résolus à prendre les grands moyens s'il le faut pour se faire entendre.

Nous anticipions un budget à la hauteur de ce gouvernement. Nos pires craintes se sont réalisées.

Ginette Pelletier, vice-présidente Conseil Central CSN Bas-Saint-Laurent

« Ce n'est pas juste d'hier qu'on souligne au gouvernement qu'on n'est pas d'accord. Ça fait un bout de temps, ça fait depuis qu'il a commencé à nous faire ces annonces-là et aussi surtout à les mettre en pratique qu'on essaie de discuter avec le gouvernement, mais, il ne tend pas l'oreille à ce que la population lui dit, fait valoir la vice-présidente du conseil central CSN du Bas-Saint-Laurent, Ginette Pelletier.

Les organisations syndicales craignent notamment les impacts du budget sur les services publics et les organismes communautaires.

« On va couper dans les programmes sociaux, dans les subventions aux organismes communautaires tous dédiés à l'aide aux plus démunis et rien n'a été prévu pour eux dans le présent budget », estime le front commun syndical.

Ils craignent aussi que malgré l'annonce de crédits d'impôt et d'allégements fiscaux pour les entreprises, que les emplois ne soient pas au rendez-vous. « Rien n'est moins sûr », affirme Ginette Pelletier.

« Ce gouvernement n'entend que ce qui est économique, qu'à cela ne tienne, pendant cette journée, l'économie sera perturbée », conclut Ginette Pelletier.

Le Front commun du Bas-Saint-Laurent est composé de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), de la Fédération des Travailleurs du Québec (FTQ), du Conseil central CSN et du Syndicat de la Fonction publique du Québec (SFPQ)

Est du Québec

Société