•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget 2015 : insatisfaction dans les groupes communautaires estriens

Écoute du budget au Cégep de Sherbrooke

Photo : Pascale Lacombe

Geneviève Proulx

Si le gouvernement de Philippe Couillard se fait une fierté de présenter un budget 2015 équilibré, les groupes communautaires de l'Estrie sont furieux. « Si ce budget est équilibré sur le dos des gens, non, ce n'est pas une bonne nouvelle! » a déclaré la porte-parole de Solidarité Populaire Estrie, Mylène Boisvert. 

Des représentants de différents organismes, des enseignants et des étudiants ont fait l'écoute du budget de Carlos Leitao dans une salle du Cégep de Sherbrooke. Au total, 75 personnes étaient présentes. 

Les ministères de la Santé et de l'Éducation seront mis à contribution pour arriver à l'équilibre budgétaire. Le gouvernement libéral permettra une croissance des dépenses de seulement 1,4 % en santé et de 0,2 % en éducation. En clair, ces ministères devront faire des économies, car la hausse des fonds qui leur sont alloués n'est pas suffisante. « Il y a beaucoup de déceptions dans ce budget. Il va y avoir beaucoup de colère à digérer. Les montants annoncés en santé, entre autres, sont très décevants. On ne peut pas avoir un système qui fonctionne avec de tels montants. On craint de plus en plus la privatisation de notre réseau », a ajouté Mme Boisvert. 

Selon elle, il aurait fallu également des investissements massifs dans les programmes sociaux. « Si on n'investit pas dans les programmes sociaux, on ne peut pas stimuler l'économie », croit-elle.

Inquiétudes en santé et en éducation

Les employés du milieu de la santé estrien sont également très déçus des orientations prises par le gouvernement. Au total, les dépenses en santé seront de 32,8 milliards de dollars cette année, contre 32,4 milliards durant l'exercice précédent. « Nous sommes inquietes. C'est pire que l'an dernier. Il y a déjà eu beaucoup de coupes dans les services aux patients. Nous sommes inquiets de ce qu'il s'en vient », a indiqué la vice-présidente régionale de la CSN secteur de la santé, Mélissa Gaouette. 

Les dépenses en éducation seront de 16,92 milliards de dollars au cours des 12 prochains mois, par rapport à 16,89 milliards durant les 12 précédents.« Les services aux élèves ont déjà été touchés. On est estomaqués et inquiets. Est-ce qu'il y aura d'autres coupes qui viendront toucher encore les services aux élèves ? » a questionné la porte-parole de l'Association des étudiants du Cégep de Sherbrooke, Rosalie Racine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique