•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les microbrasseurs ontariens veulent plus d'espace

La brasserie Stack de Sudbury a ouvert ses portes en juin 2013. Photo: Radio-Canada/Nael Shiab
Radio-Canada

Après avoir obtenu plus de place sur les tablettes de la LCBO et des Beer Store, les microbrasseurs ontariens demandent le droit d'ouvrir des points de vente supplémentaires.

Un texte de Mathieu GohierTwitterCourriel

L'Ontario Craft Brewers aimerait mettre sur pied des boutiques spécialisées en dehors de leur site de production.

L'ouverture de telles boutiques pourrait créer au moins 1000 emplois et doubler les parts de marché des brasseurs indépendants, selon leurs calculs.

L'association aimerait que les brasseurs puissent non seulement vendre leurs propres produits dans ces boutiques, mais aussi qu'elles puissent distribuer la bière des autres microbrasseries ontariennes.

Ça nous donnerait la chance d'offrir un plus grand choix aux gens qui peut-être ne pourraient pas acheter certaines bières parce que la microbrasserie est trop loin.

Mario Bourgeois, copropriétaire de la brasserie Cassel dans l'Est ontarien

La première ministre Kathleen Wynne se dit quant à elle ouverte aux demandes des microbrasseurs, mais refuse pour l'instant de répondre directement à cette proposition.

« Nous avons une commission avec Ed Clark qui travaille en ce moment. Nous n'avons pas les recommandations encore, mais stay tuned  », précise-t-elle.

Les recommandations de l'ex-PDG de la Banque TD sur la vente d'alcool en Ontario seront incluses dans le prochain budget de la province attendu pour le mois de mai.

Ontario

Alimentation