•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'artiste Janie Julien-Fort présente ses photos trafiquées dans le cadre de l'exposition Révélations anticipées

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Avec son exposition Révélations anticipées, l'artiste Janie Julien-Fort, originaire de Rouyn-Noranda, fait un pied de nez à la photographie numérique. Elle fait des photos avec un appareil rudimentaire, fabriqué à la main, qu'on appelle sténopé. Elle s'amuse également à trafiquer la pellicule entre autres avec des agents chimiques. Une façon pour elle de se réapproprier la matérialité de la photographie. Des images au rendu aussi atypique qu'intéressant!

Avec son exposition Révélations anticipées, l'artiste Janie Julien-Fort, originaire de Rouyn-Noranda, fait un pied de nez à la photographie numérique. Elle fait des photos avec un appareil rudimentaire, fabriqué à la main, qu'on appelle sténopé. Elle s'amuse également à trafiquer la pellicule entre autres avec des agents chimiques. Une façon pour elle de se réapproprier la matérialité de la photographie. Des images au rendu aussi atypique qu'intéressant!

L'exposition Révélations anticipées est présentée au Centre d'exposition de Val-d'Or jusqu'au 26 avril.

Notre chroniqueuse culturelle Vanessa Limage a assisté au vernissage et a rencontré l'artiste Janie Julien-Fort. Voici la chronique diffusée à l'émission Le radio magazine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !