•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 300 arrestations à Québec

La police a procédé à 274 arrestations à Québec. Cathy Senay résume la soirée.
Radio-Canada

La police de Québec a procédé à 274 arrestations, mardi soir, lors d'une manifestation devant le parlement. Comme les organisateurs n'ont fourni aucun itinéraire, le rassemblement a été déclaré illégal.

Des étudiants étaient présents, mais aussi des citoyens venus dénoncer les politiques du gouvernement Couillard. Un périmètre de sécurité a été établi autour de la fontaine de Tourny, vers 21 h, pour empêcher les manifestants de marcher dans les rues autour du parlement.

Certains ont choisi de quitter les lieux, mais d'autres ont contourné les policiers pour se rendre sur la Grande Allée. Ils se sont ensuite dirigés derrière le complexe G, où ils ont été rattrapés par les policiers.

La manifestation a été déclarée illégale par les policiers.La manifestation a été déclarée illégale par les policiers.

« Les personnes qui manifestaient ont été arrêtées et se sont vu remettre un constat d'infraction en vertu de la règlementation municipale d'avoir participé à une manifestation illégale », précise le porte-parole de la police de Québec, Pierre Poirier.

Chacun a reçu un constat d'infraction assorti d'une amende d'environ 200 $. Trois autres personnes ont été arrêtées pour possession d'arme blanche, une autre pour désordre. Un billet d'infraction pour avoir consommé de l'alcool sur la place publique a aussi été remis.

Un manifestant sera également accusé de voies de fait sur un agent de la paix.

Québec

Société