•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrasement de l'A320 : l'analyse d'une des boîtes noires en cours

Un gendarme attend l'arrivée du président François Hollande sur le site du poste de commandement établi à Seyne-les-Alpes.

Photo : Getty Images / Peter Macdiarmid

Radio-Canada

Enquêteurs, gendarmes, militaires et pompiers sont à l'oeuvre dans une zone difficile d'accès des Alpes françaises où un Airbus A320 de Germanwings, qui effectuait la liaison Barcelone-Düsseldorf, s'est écrasé mardi, plongeant dans le deuil les familles des 150 passagers et membres d'équipage qu'il transportait.

Les autorités doivent déterminer les causes de l'écrasement, mais aussi récupérer et identifier les corps des victimes. Une opération d'accueil et de soutien psychologique aux familles éplorées est aussi en cours à Seynes-les-Alpes, localité près du site de l'écrasement, où un poste de commandement a été établi.

L'enquête visant à déterminer ce qui a pu se produire est dirigée par le procureur de Marseille, Brice Robin. Ce dernier prévient d'ores et déjà que l'enquête s'annonce longue et difficile.

La boîte noire dite CVR (cockpit voice recorder), qui enregistre les sons et les conversations dans la cabine de pilotage, a été retrouvée et est actuellement étudiée par le Bureau d'enquêtes et d'analyse (BEA). Le directeur de l'institution a confirmé que des données valables ont pu être récupérées, même si la boîte est endommagée.

Une photo de la boîte noire contenant les enregistrements de la cabine de pilotage a été publiée par le BEAAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une photo de la boite noire contenant les enregistrements de la cabine de pilotage de l'Appareil de Germanwings telle que publiée par le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses, en France.

Photo : Handout / Reuters

Le président français François Hollande, qui s'est rendu à Seynes-les-Alpes en compagnie de la chancelière allemande Angela Merkel et du chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, a confirmé dans un point de presse que la seconde boîte noire, qui enregistre les données du vol, est toujours recherchée.

Seule « l'enveloppe » de cette boîte, dite FDR (flight data recorder), a pu être récupérée jusqu'ici.

J’assure ici que tout sera mis en œuvre pour que nous puissions retrouver, identifier et remettre aux familles des victimes, les corps. [...] Tout sera connu et toute la lumière sera faite sur les circonstances de cette catastrophe. 

François Hollande, président de la France

Alexis De Lancer fait le point sur cette catastrophe aérienne.

72 Allemands et 35 Espagnols au nombre des victimes

À Seynes-les-Alpes, une chapelle ardente a aussi été établie, et un dispositif spécial constitué d'une vingtaine de personnes, pour l'essentiel des interprètes et des psychologues, a été mis en place pour accueillir les familles des victimes.

Selon un dirigeant de Germanwings, Thomas Winkelmann, au moins 72 Allemands et 35 Espagnols sont au nombre des victimes.

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius affirme en outre que d'autres victimes viennent d'Argentine, d'Australie, de la Belgique, de la Colombie, du Danemark, de la Grande-Bretagne, d'Israël, du Japon, du Maroc, du Mexique et des Pays-Bas.

Des experts de la section de recherche de la gendarmerie des transports, du BEA et d'Airbus doivent se rendre sur les lieux de l'écrasement par hélicoptère, tout comme dix médecins légistes et trois anthropologues, selon ce qu'a révélé Brice Robin. Ces derniers seront chargés d'identifier des victimes à partir de prélèvements d'ADN.

« Les plus grands morceaux de corps que nous avons repérés ne sont pas plus grands » qu'une mallette, a déclaré mardi soir un enquêteur de la gendarmerie.

« Il faut donner du réconfort à ces personnes qui sont confrontées à quelque chose d'abrupt et de soudain, qui n'arrive pas normalement dans la vraie vie. Aucun être humain ne peut supporter ça », a déclaré à Reuters Marion Cotterill, responsable de la Sécurité civile des Alpes-de-Haute-Provence et responsable du dispositif. « On les laisse parler, on les écoute, on est là pour eux. »

Combien d'avions s'envolent chaque jour dans le monde?

Avec les informations de Reuters, et Agence France-Presse

International