•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ru, de Kim Thúy, remporte Canada Reads 2015

Kim Thúy
Kim Thúy Photo: Rafal Maslow

L'œuvre de l'auteure québécoise d'origine vietnamienne Kim Thúy a été couronnée jeudi lors de la populaire joute littéraire radiophonique diffusée sur les ondes de CBC.

Ru (Libre Expression) est un récit d'exil et d'enracinement inspiré de la propre histoire de l'auteure d'origine vietnamienne Kim Thúy.

« Je me sens si loin de la maison aujourd'hui, j'aimerais être au pays », s'est exclamée l'auteure, présentement en Chine, sur les ondes de CBC.

Le livre, qui a connu un succès médiatique international, a déjà reçu de nombreuses distinctions, dont le Prix du gouverneur général en 2010. La traduction anglaise est signée Sheila Fischman.

Ru était défendu par Cameron Bailey, qui dirige le festival international du film de Toronto.

Cameron Bailey, directeur artistique du TIFFCameron Bailey, directeur artistique du TIFF Photo : PC / Chris Young

Traduit en anglais par Rhonda Mullins, Il pleuvait des oiseaux (And the Birds Rained Down), de Jocelyne Saucier, figurait également parmi les finalistes.

Kim Thúy devient la troisième auteure francophone à voir un de ses romans remporter Canada Reads, après Nicolas Dickner (Nikolski) en 2008 et Hubert Aquin (Prochain épisode) en 2003.

« L'effet Canada Reads » sur les ventes

Canada Reads a été diffusé cette année sur les ondes de CBC Radio One du 16 au 19 mars.

Selon l'éditrice de l'auteur québécois Nicolas Dickner, Marion Garner, de Random House of Canada, 3000 exemplaires de Nikolski en anglais avaient été imprimés initialement. Depuis, le chiffre a grimpé à 45 000 exemplaires.

Une belle façon, pour les œuvres d'auteurs québécois et canadiens d'expression française, de partir à la conquête du marché anglophone.

Livres

Arts