•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ferme incendiée à Saint-Fabien :  le propriétaire éprouvé

La ferme est une perte complète

La ferme est une perte complète

Photo : Radio-Canada/Iasabelle Damphousse

Radio-Canada

« Je ne souhaite cela à personne », témoigne Éric Jean, dont la ferme à Saint-Fabien a été la proie des flammes mercredi matin. Le feu, qui est maintenant maîtrisé, s'est déclaré au 344, 2e rang Ouest. Le bâtiment est une perte totale.

L'agriculteur a perdu 125 animaux dans l'incendie, dont 65 vaches laitières. « On ne souhaite pas voir ça arriver à ses bêtes, dit-il. Dans l'étable, je connais tous leurs noms. Les bâtiments, c'est une chose, mais le troupeau, quand tu le connais, tu l'aimes. »

L'Union des producteurs agricoles (UPA) du Bas-Saint-Laurent a offert son soutien afin d'aider Éric Jean à s'organiser pour faire appel aux assureurs et évacuer les bêtes mortes. « On a quelqu'un sur place qui va coordonner bien des affaires pour lui », assure Gilbert Marquis, président. « Après l'incendie, des fois, on ne réalise pas tout ce qu'on pourrait faire pour aider », ajoute-t-il.  

C'est la consternation. C'est un producteur de ma parenté qui vient de s'établir à Saint-Fabien.

Gilbert Marquis, président de l'Union des producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent

Les pompiers de Saint-Fabien ont appelé en renfort leurs confrères de Rimouski : il a fallu 25 pompiers pour étouffer le brasier. L'opération a duré environ huit heures, alors que le froid et le vent compliquaient le travail.

La circulation a été perturbée dans le secteur.

Pas moins de 125 animaux ont péri.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Il reste peu de chose de la ferme

Photo : Radio-Canada/Isabelle Damphousse

Avis d'ébullition de l'eau

La municipalité de Saint-Fabien a dû envoyer de l'eau brute dans le réseau pour combattre l'incendie, et elle ne peut plus garantir la qualité de l'eau du village. Les citoyens sont priés de la faire bouillir avant de la consommer jusqu'à la réception des résultats des tests qui seront faits en laboratoire. On devrait recevoir ces résultats jeudi.

Les glaçons, les boissons et les aliments préparés après le 4 mars avec l'eau du robinet non bouillie doivent être jetés. L'eau non bouillie peut seulement être utilisée pour laver la vaisselle, les vêtements et pour prendre un bain ou une douche. Dans les commerces et les institutions, les fontaines d'eau doivent être fermées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Justice et faits divers