•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3000 à 5000 personnes pour la béatification de Soeur Élisabeth Turgeon

Soeur Marie-Élisabeth Turgeon, fondatrice de la congrégation des Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire
Soeur Marie-Élisabeth Turgeon, fondatrice de la congrégation des Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire
Radio-Canada

Les Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire s'attendent à accueillir entre 3000 et 5000 personnes pour célébrer la béatification de leur fondatrice Élisabeth Turgeon lors d'une grande célébration religieuse, le 26 avril prochain, à l'église Saint-Robert-Bellarmin de Rimouski.  

Du nombre, il y aura trois ou quatre représentants du Pape François de même que de nombreux dignitaires de l'Église catholique du Canada. Des invitations ont également été lancées à plusieurs dirigeants politiques dont les premiers ministres du Canada et du Québec, Stephen Harper et Philippe Couillard, mais, pour l'instant, ils n'ont pas confirmé leur présence. 

Symbole d'une communauté en changement

Parmi les personnes attendues, on compte également une délégation de 150 personnes de la communauté libanaise de Montréal. Cette présence témoigne de la réalité nouvelle que vivent les soeurs du Saint-Rosaire depuis quelques décennies. Si 237 des 338 membres de la congrégation vivent toujours à Rimouski un nombre important est engagé dans des missions à l'étranger, principalement en Amérique centrale. Ainsi, la communauté est présente au Honduras (41 religieuses), au Guatemala, au Nicaragua, mais aussi aux États-Unis (10 religieuses). 

Les célébrations

C'est en novembre dernier que la béatification de Élisabeth Turgeon a été confirmée par le Pape François. Deux mois plus tôt, le Saint-Père avait reconnu un miracle attribué à l'intercession de la religieuse et qui, selon les témoignages qui ont conduits à la béatification, a permis à un résident de Trois-Pistoles, Michel Boucher, un père de trois enfants, de guérir d'un cancer ordinairement jugé incurable chez un adulte. 

La béatification suscite beaucoup de fébrilité, une grande joie et un sentiment de fierté chez les membres de la congrégation, mais aussi au sein du diocèse de Rimouski.

Soeur Marie-Alma Dubé, supérieure générale, Congrégation des Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire

La supérieure générale de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire, Soeur Marie-Alma Dubé, indique que la béatification de la fondatrice a permis d'aller au-devant de la communauté pour rappeler l'importance de l'oeuvre de Élizabeth Turgeon. Elle rappelle que la religieuse a permis le développement de services éducatifs là où il n'y en avait pas, particulièrement dans les milieux ruraux. Élizabeth Turgeon est arrivée à Rimouski le 3 avril 1875.

Toute une semaine d'activités religieuses précédera la célébration de la messe du dimanche 26 avril qui sera d'ailleurs retransmise via Internet.  

Est du Québec

Société