•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un « café-citoyen » bilingue pour discuter de l'avenir de la francophonie manitobaine

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
L'Université du Manitoba

L'Université du Manitoba

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Université du Manitoba a tenu un « café-citoyen » bilingue lundi pour discuter de l'avenir de la francophonie au Manitoba.

L'événement, qui a été présenté dans le cadre des états généraux lancés en novembre dernier par la Société franco-manitobaine (SFM), a permis à la population étudiante de s'exprimer sur l'avenir de la communauté.

Une vingtaine participants ont discuté des quatre questions établies par la SFM et qui abordent quatre concepts d'importance selon la philosophie métisse : le savoir être, le savoir penser, le savoir agir et le savoir rêver.

Le « café-citoyen » a été organisé par l'étudiante Michelle Keller et le professeur agrégé à l'Université du Manitoba Dominique Laporte, en collaboration avec le Conseil jeunesse provincial et le Club de français de l'Université du Manitoba.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !