•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau victime de non pas un, mais trois refoulements d'égout

Le reportage du journaliste Michel-Denis Potvin

Le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau doit déménager temporairement les activités de sa clinique du secteur de Gatineau en raison d'une série de refoulements d'égout.

L'organisme a été victime de trois incidents de ce type : vendredi, samedi et dimanche. Ces refoulements d'égout ont causé la perte de certains objets, notamment des livres pour enfant.

Le sous-sol de l'édifice a été désinfecté, mais les responsables du Centre de pédiatrie sociale croient qu'une conduite enfouie sous le plancher du sous-sol est brisée. Les travaux de réparation pourraient prendre quelques jours.

C'est un peu désolant d'avoir perdu des objets, mais c'est surtout "désorganisant". Notre objectif, aujourd'hui et cette semaine, c'est de pouvoir préserver le maximum de service à nos enfants.

Anne Marie Bureau, médecin au Centre de pédiatrie sociale de Gatineau

Les services reprennent peu à peu

D'ici là, le Centre de pédiatrie sociale a demandé l'aide de ses partenaires communautaires pour maintenir son offre de services.

Des enfants étaient au centre brièvement sur place lundi, mais les activités de groupe se donnent toujours ailleurs.

« On a un groupe de petits gars ce soir [lundi]. On a mercredi soir un groupe avec un partenaire qui est Altitude gym, donc c'est un groupe thérapeutique anxiété, et des relations avec parents », explique Anne Marie Bureau, qui est médecin au Centre de pédiatrie sociale de Gatineau.

Le centre rue Notre Dame se ressaisit et la docteure Bureau assure que les locaux sont désinfectés et salubres. Des enfants ont suivi des thérapies individuelles lundi et une collation a aussi été offerte en fin de journée.

Les responsables du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau assurent que l'organisme n'est pas à la recherche de dons dans l'immédiat, puisque la priorité est de réparer la conduite qui pose problème.

Toutefois, il se peut fort bien qu'un appel à la générosité au public se fasse au cours des prochains jours.

Le Centre de pédiatrie sociale vient en aide à plus de 300 enfants et leurs familles depuis cinq ans.

Ottawa-Gatineau

Société