•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mines à ciel ouvert : Granada et Malartic toujours préoccupées

La mine Canadian Malartic

La mine Canadian Malartic

Photo : Claude Bouchard

Radio-Canada

Le comité de vigilance de Granada et le comité de citoyens de la zone sud de Malartic reçoivent ce soir et demain Ugo Lapointe, de la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine, et coordonnateur canadien pour MiningWatch Canada, pour discuter de leurs préoccupations. 

Des citoyens du quartier Granada, à Rouyn-Noranda, sont toujours préoccupés par les impacts que pourrait avoir l'implantation de la mine à ciel ouvert de Gold Bullion à proximité de leurs résidences. Dimanche soir, Ugo Lapointe y fera une présentation publique. La rencontre se déroulera à l'Église de Granada, à 19 h, et tous les citoyens sont attendus.

« Les citoyens sont préoccupés par le fait qu'il n'y a, actuellement, aucune étude d'impacts sur l'environnement de prévue pour ce projet-là, ni de consultation publique du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement [BAPE] de prévue, alors que le projet est situé à proximité des habitations et du milieu de vie de Granada », explique Ugo Lapointe. 

À la demande du Comité de citoyens de la zone sud de Malartic, une autre assemblée publique est aussi organisée à la Polyvalente Le Tremplin, à Malartic, lundi soir, à 19 h, toujours en présence d'Ugo Lapointe. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Métaux et minerais