•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le wagon Lynnewood à Sept-Îles?

Le wagon Lynnewood à Amqui
Le wagon Lynnewood à Amqui Photo: Courtoisie Gaétan Ruest
Radio-Canada

Un résident de Sept-Îles et ancien conseiller municipal, Gervais Gagné, souhaite que sa ville se porte acquéreur du wagon Lynnewood, aujourd'hui installé à la gare d'Amqui, au Bas-Saint-Laurent.

La compagnie minière IOC (Iron Ore Co of Canada) a acheté le wagon en 1953. Il a servi de quartier général pour les cadres de la minière IOC durant la construction du chemin de fer entre Sept-Îles et Schefferville.

Le wagon est actuellement exposé à la gare d'Amqui, mais la municipalité n'a plus les moyens de l'entretenir. Le maire d'Amqui, Gaétan Ruest, estime que 800 000 $ sont nécessaires pour restaurer le wagon.

Gervais Gagné croit qu'un centre d'interprétation sur le développement minier à Sept-Îles pourrait être créé autour de ce wagon.

« Parce qu'il ne se fait pas grand chose à part que d'avoir une locomotive sur la rue Retty. On cherche des idées pour attirer les touristes à Sept-Îles », affirme l'ancien conseiller municipal.

« Sept-Îles est venue au monde d'abord avec la pêche, mais beaucoup avec le fer. S'il n'y avait pas eu l'extraction du fer dans le nord, Sept-Îles ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui », ajoute-t-il.

Même s'il doit s'en départir, le maire d'Amqui estime que le wagon doit rester dans le patrimoine ferroviaire québécois. Il encourage même le rapatriement du wagon vers la Côte-Nord.

« La population de Sept-Îles n'aurait jamais du laisser ça partir de chez elle, et avec la complicité des grandes entreprises qui ont fait des millions et des millions avec le minerai et les autres industries de Sept-Îles », a déclaré Gaétan Ruest.

Est du Québec

Économie