•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alliances gais-hétéros : l'Alberta va de l'avant

Des milliers de personnes ont assisté au défilé de la fierté gaie à Edmonton.

Des milliers de personnes ont assisté au défilé de la fierté gaie à Edmonton.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les députés albertains ont adopté presque unanimement le projet de loi 10 facilitant la création d'alliances gais-hétéros dans les écoles publiques et catholiques de la province.

Le projet de loi favorisera l'établissement de groupes permettant entre autres aux élèves de discuter d'orientation sexuelle.

Un amendement a été présenté par le ministre de l'Éducation, Gordon Dirks, à l'ouverture de la session législative mardi. Le projet de loi 10 aurait originalement forcé les élèves à poursuivre les écoles qui n'auraient pas accepté la formation d'alliances gais-hétéros.

Selon le ministre « les alliances gais-hétéros ne sont pas faites pour exclure ou ségréguer les élèves ».

La députée libérale Laurie Blakeman a eu de la difficulté en chambre à contenir sa joie concernant l'amendement au projet de loi 10. Laurie Blakeman avait proposé un premier projet de loi pour favoriser la création des alliances gais-hétéros dans les écoles en novembre dernier.

Une étude approuve les alliances

La semaine dernière, l'Association des libertés civiles Rocky Mourntain (RMCLA) suggérait dans un rapport qu'une nouvelle loi soit mise en place pour instaurer des alliances gais-hétéros dans les écoles albertaines.

L'association a publié les résultats de son rapport après avoir entendu plus de 180 personnes à Calgary et à Edmonton lors d'audiences publiques à la fin du mois de janvier. La RMCLA a également sondé l'opinion de près de 3000 Albertains sur le sujet.

Elle a conclut que le projet de loi 10 présenté par les conservateurs en décembre ainsi que le projet de loi 202 sur la formation d'alliances dans les écoles devraient être retirés pour laisser place à une loi plus respectueuse des droits des personnes. Selon le rapport, la nouvelle loi devrait exiger que les administrations scolaires permettent l'implantation d'alliances gais-hétéros dans toutes les écoles où elles sont demandées par les élèves.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Droits et libertés