•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-François-Xavier : des riverains soucieux d’un plan pour protéger le bord du lac Manitoba

Photo : La Presse canadienne / JOHN WOODS

Radio-Canada

Les résidents de Saint-François-Xavier, une communauté à 30 kilomètres à l'ouest de Winnipeg, craignent qu'un nouveau plan pour protéger les propriétés au bord du lac Manitoba ne les laisse sous l'eau.

Lors d'une réunion communautaire la semaine dernière, les riverains de la municipalité ont appris que le gouvernement provincial a retenu les services de la firme d'ingénierie KGS Group pour développer un plan afin d'atténuer des débordements de la rivière Assiniboine.

Selon des gens qui ont participé à la rencontre, la solution préconisée par KGS Group serait d'augmenter de 2,5 pieds le niveau de la rivière Assiniboine entre Winnipeg et Portage-la-Prairie afin de réduire la quantité d'eau vers le réservoir de Portage et protéger les maisons autour du lac Manitoba.

Des riverains désespérés

Un résident de Saint-François-Xavier, Brian Wolfe, qui a été touché par les crues l'an dernier dit que l'augmentation proposée entraînera de nouveau l'inondation de sa propriété.

M. Wolfe a dépensé 50 000 dollars pour la réparation des dommages que son terrain a subis et la construction d'une digue autour de sa maison. Il affirme que sa nouvelle digue ne sera pas assez haute pour protéger sa propriété si le nouveau plan est approuvé.

« C'est horrible. Nous avons l'impression de ne pas pouvoir faire ce qu'on veut de notre maison, car elle est susceptible d'être ravagée encore. Ça gâche tous nos plans. »

Il précise que le gouvernement doit faire quelque chose pour aider les propriétaires au bord du lac Manitoba, mais il ne croit pas que la solution soit d'entraîner des inondations dans d'autres communautés.

On ne peut pas tout simplement sacrifier une communauté pour une autre. C'est injuste. Nous n'avons reçu aucune indication confirmant si nous serons indemnisés ou pas, ou s'il y aura de l'aide financière pour ériger des digues.

Brian Wolfe, habitant de Saint-François-Xavier

M. Wolfe veut que la province trouve une solution à long terme pour toutes les zones à risque élevé d'inondations.

Même son de cloche chez le préfet de la municipalité Dwayne Clark. Selon lui, si le gouvernement provincial va de l'avant avec le projet, « ce sera une importante perte de revenus et il y aura moins de fonds pour investir dans la municipalité ».

M. Clark affirme que 500 maisons dans les municipalités rurales de Saint-François-Xavier et de Cartier devront être rehaussées ou protégées par des digues. 22 maisons devront être expropriées.

Le gouvernement provincial a refusé de commenter les recommandations de la firme d'ingénierie, affirmant que le plan n'est pas encore complété.

Le canal de dérivation de Portage redirige les eaux de crue de la rivière Assiniboine jusqu'au lac Manitoba, 29 km au nord, à partir d'une entrée près de Portage-la-Prairie.

Le canal a sauvé la région de Winnipeg de la crue de la rivière Assiniboine l'an dernier, mais la quantité d'eau qu'il a déversée dans le lac Manitoba a dévasté d'autres collectivités.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Société