•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'importants retards pour Pétrolia sur l'île d'Anticosti

Radio-Canada

Les travaux d'exploration pétrolière sur l'île d'Anticosti ont accusé d'importants retards l'an dernier.

Les travaux d'exploration pétrolière sur l'île d'Anticosti ont accusé d'importants retards l'an dernier.

Le consortium Hydrocarbures Anticosti opéré par Pétrolia n'a réalisé que 5 des 18 sondages stratigraphiques. Les travaux devaient s'amorcer en mai dernier, mais ils ont plutôt débuté en juillet.

Selon la compagnie Pétrolia, le retard s'explique par le changement de gouvernement et l'hésitation libérale de poursuivre les travaux d'exploration pétrolière.

L'entreprise pétrolière soutient toutefois que ces retards n'entraîneront aucun dépassement de coûts. Les forages exploratoires doivent reprendre ce printemps, dès que la neige fondera et que les sites seront accessibles.

Avec les résultats de cette première phase exploratoire, Pétrolia devra choisir trois sites de forages horizontaux avec fracturation. Ces forages pétroliers permettront de mesurer les quantités d'hydrocarbures récupérables et de définir, en partie, la viabilité économique du projet d'exploitation.

Les retards dans les travaux pourraient toutefois repousser l'échéancier de l'étude environnementale stratégique sur la filière des hydrocarbures à Anticosti.

Dans le budget 2014-2015, Québec prévoit 4 millions de dollars sur deux ans pour la réalisation de cette étude.

Le rapport final doit être rendu public à la fin de l'automne 2015, même s'il existe une possibilité que les travaux exploratoires ne soient pas tous exécutés à temps.

Est du Québec

Société