•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Épaisseur des glaces à Terre-Neuve : du jamais vu en 30 ans

Les bateaux peinent à passer dans le détroit de Cabot.

Les bateaux peinent à passer dans le détroit de Cabot.

Photo : Pêches et Océans

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les traversées avec Marine Atlantique sont beaucoup plus longues qu'à l'habitude en ce moment. Dans le détroit de Cabot à Terre-Neuve, par exemple, il faut compter de deux à trois heures de plus.

Le traversier entre Terre-Neuve et le sud du Labrador est pour sa part complètement paralysé par les glaces dans le détroit de Belle-Isle.

La Garde côtière canadienne espère que le beau temps cette semaine et des vents du sud-est un peu plus tard permettront aux traversiers de se frayer un chemin plus facilement entre les provinces de l'Atlantique.

Selon Rebecca Acton-Bond, responsable de l'observation des glaces à la Garde côtière, les conditions météorologiques des prochains jours seront favorables.

Certaines banquises s'étendent sur 10 kilomètres. Il y a plus de glace que l'an dernier, et l'an dernier c'était le plus qu'on avait eu en 30 ans. Les glaces vont continuer de partir vers le large et ainsi dégager le détroit de Cabot. Ensuite, le problème sera beaucoup moins important.

Une citation de :Rebecca Acton-Bond

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie