•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sécurité des convois pétroliers : les nouvelles normes insuffisantes

Le train de la MMA en flammes  au coeur de Lac-Mégantic

Le train de la MMA en flammes au coeur de Lac-Mégantic

Photo : Collaboration spéciale David Charron

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les nouvelles normes imposées par Ottawa pour le transport de matières dangereuses par wagons-citernes permettent-elles d'éviter des catastrophes comme celle de Lac-Mégantic? Non, répondent les experts.

Un texte de Denis-Martin ChabotTwitterCourriel

La ministre des Transports du Canada, Lisa Raitt, estime que son gouvernement a pris les mesures nécessaires, notamment quant aux wagons-citernes DOT-111, pour éviter les déraillements et déversements de convois pétroliers au pays. Elle rappelle qu'Ottawa a mis en place des normes plus strictes l'an dernier pour les wagons-citernes utilisés dans le transport de matières dangereuses.

Nous avons retiré 5000 wagons du système ferroviaire. Et nous avons émis de nouvelles normes pour les autres wagons-citernes.

Une citation de :Lisa Raitt, ministre des Transports du Canada

À la suite de la catastrophe de Lac-Mégantic, la ministre des Transports imposait en avril dernier une série de mesures, dont l'interdiction de 5000 wagons-citernes du type DOT-111 sur les voies ferrées du pays, des wagons trop vétustes pour le transport de pétrole.

Elle dictait aussi de nouvelles normes pour les autres wagons du même type, soit de les recouvrir d'un métal plus épais pour éviter qu'ils s'endommagent lors d'un déraillement. Ces mesures touchent plus de 60 000 wagons en tout. Leur mise à niveau doit être complétée en mai 2017.

Pour voir ces données sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

Est-ce suffisant pour éviter des catastrophes comme celle de Lac-Mégantic? Vérification faite, non.

Le déraillement de Gogama en Ontario le démontre. Le CN dit que les wagons avaient été mis à niveau. Ils ont quand même été endommagés, et leur contenu a brûlé. Les experts consultés ajoutent que le transport du pétrole par rails a connu une hausse fulgurante au cours des dernières années.

Transports Canada rapporte que le nombre de wagons remplis de pétrole circulant sur les chemins de fer au Canada est passé de 340 en 2010 à plus de 53 000 en 2012. Et les convois sont de plus en plus longs, avec des équipages réduits sur des voies dont le tracé remonte à 150 ans. 

https://www.radio-canada.ca/sujet/lac-megantic Consultez notre section spéciale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario