•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des organismes communautaires tirent la sonnette d'alarme

Les centres de soins de longues durées ont représenté un véritable enjeu durant la pandémie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des organismes communautaires de la région de Québec, à court de ressources financières, envisagent de couper des services offerts aux plus démunis et menacent même de fermer leurs portes si « rien n'est fait à très court terme ».

À quelques semaines du dépôt du prochain budget provincial, le Regroupement des organismes communautaires de la région de Québec lance un nouvel appel au gouvernement sur la nécessité de rehausser le financement de ses organismes.

Pour la région de Québec, le manque à gagner s'élève à 10 millions de dollars, selon le Regroupement.

L'Association bénévole Côte-de-Beaupré, qui offre des services de maintien à domicile aux personnes âgées en perte d'autonomie, ne sait pas comment elle bouclera son budget du mois de mars.

Jusqu'à la fin mars, je ne suis pas certaine qu'on va avoir encore des sous, ce qui veut dire qu'il faut couper un peu partout

Une citation de :Monique Proulx, directrice générale de l'Association bénévole Côte-de-Beaupré

Les bénévoles de l'Association offrent un service de transport vers les centres hospitaliers et livrent des repas à domicile à petits prix.

Ce service de « popote roulante » devra vraisemblablement passer de cinq à trois jours par semaine et l'aide offerte pour produire les déclarations de revenus sera quant à elle possiblement abolie.

« Ça fait une grosse différence pour garder les personnes âgées à domicile », plaide Mme Proulx.

L'avenir est également incertain pour le Service d'aide à l'adaptation des immigrants, qui vient en aide à plus de 900 nouveaux arrivants par année à Québec. « Nous ne sommes plus capables de payer le loyer », illustre la directrice de l'organisme, Jelena Krstic.

10 milliards de revenus

Le Regroupement des organismes communautaires de la région de Québec montre du doigt les mesures d'austérité du gouvernement Couillard et l'annulation des 162 millions de dollars de rehaussement prévus par l'ancien gouvernement péquiste pour les organismes communautaires autonomes de la province.

Le Regroupement évoque pour près de 10 milliards de revenus que le gouvernement provincial pourrait aller chercher, selon lui, en augmentant le taux provincial d'imposition des entreprises et en luttant contre l'évasion fiscale notamment.

« Il y a une recherche à faire au niveau des sources de revenus. [...] Il y a deux colonnes dans son budget, qu'il regarde la colonne des revenus. Il y a moyen de les renflouer de plusieurs milliards de dollars », soutient la directrice du Regroupement des organismes communautaires de la région de Québec, Vicky Brazeau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !