•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Janine Bertrand et Raymonde Gagné reçoivent un Prix Riel

Raymonde Gagné est une des deux lauréates des Prix Riel 2015.
Raymonde Gagné est une des deux lauréates des Prix Riel 2015. Photo: ICI Radio-Canada
Radio-Canada

Deux femmes engagées dans la communauté franco-manitobaine ont été récompensées lors du Gala du Prix Riel, qui s'est tenu vendredi soir à l'Université de St-Boniface. Ces prix sont décernés par la Société franco-manitobaine et soulignent l'engagement dans la vie communautaire et culturelle francophone.

Janine Bertrand a reçu ce prix pour son travail de longue date dans le développement de services à la petite enfance en français à travers la province. Elle a notamment contribué à l'ouverture de services de garde et de prématernelle à la Division scolaire franco-manitobaine. La lauréate était absente lors de la soirée, mais elle a prononcé un discours de remerciement via Skype.

Demain se prépare aujourd'hui et ça prend toute une communauté pour élever un enfant.

Janine Bertrand
Janine Bertrand a livré son discours de remerciement via Skype.Janine Bertrand a livré son discours de remerciement via Skype. Photo : ICI Radio-Canada

La directrice de l'école Ste-Agathe, Lucille Daudet-Mitchell, avait soumis la candidature de Mme Bertrand pour le prix. « Janine savait comment s'entourer et encourager les parents à entreprendre et à faire du développement communautaire, dit-elle. J'ai beaucoup apprécié connaître Janine, parce qu'elle était mon mentor et c'est comme ça que j'ai pu travailler moi-même en développement communautaire. »

L'ancienne rectrice de l'Université St-Boniface, Raymonde Gagné, était la seconde lauréate du Prix Riel 2015. Elle a été honorée pour ses efforts dans le développement de services de santé en français, ainsi que pour sa contribution à l'éducation post-secondaire francophone. « On sait très bien que pour maintenir une bonne santé, il faut pouvoir s'exprimer en tant que personne, explique-t-elle. Et tant que francophone, c'est important de pouvoir s'exprimer, s'expliquer dans sa langue. »

Louis Riel représente la résilience, l'engagement et l'audace, et de me reconnaître avec ce prix, c'est de reconnaître aussi ma résilience et mon engagement

Raymonde Gagné

L'animation du gala était assurée par Éric Plamondon, sous la direction artistique de l'artiste Daniel Roa. La chanteuse Kelly Bado a offert quelques prestations musicales durant la soirée.

Manitoba

Société