•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rapprocher les jeunes autochtones et non autochtones

Le reportage de Denis-Michel Thibeault
Radio-Canada

Plus de 250 jeunes sont à Winnipeg dans le cadre d'une conférence visant à tisser les liens entre autochtones et non autochtones.

L'organisme Échanges Racines canadiennes (ERC) organise l'événement de jeudi à samedi à l'école Children of the Earth avec pour objectif que ces jeunes gens apprennent à se connaître.

Les participants y discutent d'enjeux qui les touchent ou les préoccupent tels que la dépendance aux drogues, le racisme, ainsi que les stéréotypes qui les séparent. Ils abordent aussi des stratégies afin d'engager un processus de réconciliation dans leurs communautés.

Le directeur général d'ERC, Vibhor Garg, dit que la conférence « n'aurait pu mieux tomber », faisant référence à l'article paru dans le magazine Maclean's en janvier qualifiant Winnipeg de la ville la plus raciste au Canada.

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman, a accueilli les jeunes délégués. « Peu importe si nous sommes autochtones ou non, nous voulons tous ce qu'il y a de mieux pour nous et pour les générations à venir », a-t-il déclaré en expliquant également comment il essaie de combler l'écart entre les peuples autochtones et non autochtones.

Manitoba

Société