•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coupable de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort : Irina Mysliakovskaia libérée

Le reportage d'Alexandre Duval
Radio-Canada

Irina Mysliakovskaia, qui a causé la mort de Katherine Beaulieu sur l'autoroute 55, en mai 2010, a recouvré sa liberté.

La Commission des libérations conditionnelles du Canada a décidé de libérer, mercredi, la Sherbrookoise reconnue coupable en mai 2013 de trois chefs d'accusation, dont un de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort.

Irina Mysliakovskaia avait été condamnée à quatre ans d'emprisonnement, mais n'a purgé qu'une année de sa peine avant d'être envoyée en maison de transition, où elle a passé les huit derniers mois.

La Commission des libérations conditionnelles du Canada motive sa décision par le fait que lors de son incarcération, Mme Mysliakovskaia a maintenu un comportement conformiste et qu'elle n'a eu aucun rapport d'infraction.

La Commission ajoute « votre potentiel de réinsertion sociale, votre motivation ainsi que votre responsabilisation sont tous évalués à un niveau élevé. »

La mère de Katherine Beaulieu choquée

La mère de Katherine Beaulieu, Lise Lebel, se dit choquée que celle qui a été reconnue coupable de la mort de sa fille puisse retrouver sa liberté si rapidement.

Lise Lebel souligne qu'Irina Mysliakovskaia a brisé une condition lors de son séjour en maison de transition en se procurant de l'alcool, en novembre 2014.

Elle a oublié qu'elle ne pouvait pas consommer d'alcool! Vous avez deux conditions importantes à respecter pour être maintenue en maison de transition et la seule excuse que vous donnez, c'est que vous avez oublié. 

Lise Lebel, mère de Katherine Beaulieu

La Commission des libérations conditionnelles du Canada fait état de cette situation dans son rapport indiquant que des sanctions lui ont été imposées à la suite de ces événements.

 « Vous n'auriez pas pensé à votre condition spéciale, croyant que celle-ci concernait seulement votre consommation, peut-on lire dans la décision. Vous assurez ne pas avoir consommé lors de cette soirée. Vous avez connu une restriction de vos privilèges comme mesure disciplinaire. »

Irina Mysliakovskaia avait aussi été reconnu coupable de conduite dangereuse causant la mort et de conduite d'un véhicule avec un taux d'alcool dépassant la limite permise.

Mauricie et Centre du Québec

Justice et faits divers