•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des arbres du corridor Arbutus seront transplantés ailleurs à Vancouver 

Le Conseil des parcs de Vancouver a commencé mercredi à déraciner les arbres le long du corridor Arbutus.
Le Conseil des parcs de Vancouver a commencé mercredi à déraciner les arbres le long du corridor Arbutus. Photo: Belle Puri/ICI Radio-Canada

Les ouvriers de la Ville de Vancouver ont commencé à déraciner les arbres du corridor Arbutus, la plupart des fruitiers, avant que le Canadien Pacifique (CP) ne réactive sa ligne ferroviaire.

Ceux de petite taille seront déracinés à la pelle au coût d'environ 150 $ l'arbre. La Ville les donnera ensuite à l'organisme à but non lucratif TreeKeepers, qui les transplantera ailleurs.

La plupart des gros arbres seront déposés mécaniquement au terrain de golf McCleery du quartier Kerrisdale, pour 300 à 400 $ l'arbre.

Selon le CP, une dispute avec la municipalité au sujet de son droit de développer la voie ferrée est à l'origine de sa volonté de réactiver le chemin de fer après 15 ans d'inactivité.

Au cours des années, les gens ont profité de l'absence de trains pour installer des jardins communautaires. Au début février, la Cour suprême de la Colombie-Britannique a statué que Vancouver n'avait aucun droit sur la voie ferrée.

Colombie-Britannique et Yukon

Société