•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Cabaret du Capitole ferme aussi ses portes

Le Cabaret du Capitole fermera ses portes à la fin du mois de mars.

Le Cabaret du Capitole fermera ses portes à la fin du mois de mars.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Une troisième fermeture frappe la place D'Youville. Le Cabaret du Capitole mettra aussi la clé sous la porte à la fin du mois de mars.

Radio-Canada révélait lundi que les deux voisins de la salle de spectacle, le restaurant Chez L'Autre-Brasserie française et la pizzeria Il Teatro, doivent fermer à la fin d'avril. Ces trois établissements sont situés dans des locaux appartenant à la compagnie de création de Robert Lepage, Ex Machina, mais ils sont gérés par le Capitole.

Le président-directeur général du Capitole, Jean Pilote, justifie ces fermetures par l'incertitude autour du projet de Théâtre Le Diamant. M. Pilote soutient qu'il ne pouvait plus signer de contrats pour des spectacles à long terme. La salle aurait également besoin de quelques travaux de rénovation pour être rafraîchie.

Cette fermeture n'engendra pas de pertes d'emplois, assure-t-il. Les employés du Cabaret travaillent aussi au Capitole, qui demeure ouvert.

Dernier spectacle vendredi

Le One Mado Show, à l'affiche vendredi soir au Cabaret, sera vraisemblablement le dernier événement à se tenir dans la salle de spectacle selon le calendrier en ligne du Capitole. 

Le Cabaret du Capitole, aménagé dans l'ancien Cinéma de Paris, pouvait accueillir jusqu'à 565 spectateurs. L'établissement a été vendu à Robert Lepage et Ex Machina en 2011 pour la construction du Théâtre Le Diamant. Le projet avait reçu l'aval du gouvernement en 2012, mais Québec a remis en question sa participation financière en décembre dernier.

L'analyse du dossier est toujours en cours, a fait savoir Philip Proulx, l'attaché de presse de la ministre de la Culture et des Communications mardi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Économie