•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet de loi 20 : les médecins de la Mauricie se rassemblent

Le président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, Louis Godin

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une centaine de médecins de la Mauricie sont attendus mardi soir à Trois-Rivières pour discuter du projet de loi 20 déposé le 28 novembre dernier par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette. Le Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) fera connaître des propositions de rechange à ce projet de loi qu'elle rejette.

La FMOQ juge notamment que le projet de loi 20 est « coercitif » puisqu'il imposerait des quotas de patients aux médecins, sous peine de voir une partie de leur salaire leur être retranchée. Mais elle en a aussi contre l'impression que véhicule le ministre de la Santé quant à la productivité des médecins québécois.

« Je vous dirais c'est très malheureux, car ça a donné à la population Québécoise une image qui est complètement fausse de l'activité des médecins de famille », déplore le président de la FMOQ, Louis Godin.

Le FMOQ est d'avis que les modifications proposées par le projet de loi 20 pourraient désorganiser le réseau hospitalier et même pousser certains médecins à quitter la profession. Comme solutions de rechange, la FMOQ propose notamment d'avoir plus d'infirmières dans les cabinets de médecins.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Politique