•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal se joint au recours contre Postes Canada

Le maire de Montréal Denis Coderre

Le maire de Montréal Denis Coderre

Radio-Canada

Le monde municipal ne baisse pas les bras face à la volonté de Postes Canada de cesser la livraison du courrier.

La Ville de Montréal et l'agglomération se joindront au recours entamé par le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes et plusieurs organismes de défense des aînés et des personnes handicapées contre Postes Canada en Cour fédérale.

De plus, le maire Denis Coderre a annoncé jeudi qu'il déposera une résolution devant le conseil d'agglomération demandant à Postes Canada de décréter un moratoire sur l'installation de boîtes postales communautaires.

« C'est triste à dire, mais depuis un an, on constate l'improvisation complète de Postes Canada dans ce dossier, l'absence totale de transparence de leur part, le manque évident de consultation publique et le manque de respect envers les citoyens et leurs besoins », a déclaré M. Coderre en conférence de presse avec  la présidente de l'Union des municipalités, Suzanne Roy et d'autres représentants municipaux dont le l'arrondissement du Sud-Ouest Benoit Dorais, qui est aussi président de la Commission sur le développement social et la diversité montréalaise.

La Commission a d'ailleurs déposé cette semaine son rapport sur les impacts de la décision de Postes Canada. « (...) C'est préoccupant puisque, pour l'agglomération de Montréal, il faudrait trouver 15 000 emplacements de boîtes postales pour desservir 700 000 logements, ce qui représenterait environ 25 kilomètres de boîtes mises bout à bout. Le tout dans un contexte de vieillissement de la population. Il n'est pas réaliste de cesser unilatéralement le service de courrier à domicile », a déclaré Benoit Dorais, maire de l'arrondissement du Sud-Ouest.

La porte-parole de Postes Canada Anick Losier a réagi en disant : « Nous on est déterminés à discuter avec la Ville de Montréal. On a présenté des options de ce que l'on pourrait faire dans les endroits densément peuplés. On invite la Ville de Montréal à collaborer avec nous afin de trouver des solutions par rapport à leurs inquiétudes. On a des solutions comme de mettre les boîtes dans des commerces et c'est ce dont on veut discuter avec eux », a expliqué la porte-parole au Réseau de l'information.

Le maire Denis Coderre et ses collègues ont aussi l'intention de se servir de la prochaine campagne électorale fédérale pour faire pression sur les chefs de partis.

« Soyez assurés que le maintien de la livraison du courrier à domicile fera partie des demandes que les villes canadiennes formuleront aux candidats lors des prochaines élections fédérales. Et je m'attends à ce que chacun des chefs de partis prennent des engagements clairs sur cette question », a conclu le maire de Montréal.

Politique