•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un deuxième enfant succombe après un empoisonnement à la phosphine en Alberta

Les funérailles du bébé mort par intoxication à la phosphine à Fort McMurray ont eu lieu jeudi à Edmonton.

Les funérailles du bébé mort par intoxication à la phosphine à Fort McMurray ont eu lieu jeudi à Edmonton.

Photo : Janice Johnston/Radio-Canada

Radio-Canada

Un garçonnet de deux ans n'a pas survécu à l'exposition à un pesticide utilisé pour venir à bout de punaises de lit dans l'appartement dans lequel il vivait à Fort McMurray, dans le nord de la province.

Lundi, sa petite sœur de huit mois est morte à l'hôpital, intoxiquée par la même substance, la phosphine, un insecticide réglementé au Canada, très toxique.

La substance, rapportée illégalement du Pakistan, est la même que celle qui a causé la mort de deux Québécoises dans une chambre d'hôtel en Thaïlande en 2012.

Un autre garçon de la famille, âgé de 6 ans, est toujours hospitalisé à l'hôpital pour enfant Stollery d'Edmonton.

Les deux autres enfants, de 4 et 7 ans, ont pu sortir mercredi de l'hôpital de Fort McMurray où ils étaient soignés depuis dimanche. Leur mère, qui avait été placée en observation, est elle aussi sortie de l'hôpital.

Les funérailles du bébé ont eu lieu jeudi matin à Edmonton. Celles de son frère mort ce matin auront lieu vendredi dans la capitale albertaine.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Alberta

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Alberta.